sport-histoire.fr

Biographie de Louis II de Bavière

Louis II est né à Munich en 1845 et est mort au lac de Starnberg 1886.

Roi de Bavière de 1864 à 1886

Louis II de Bavière est né le 25 août 1845 au château de Nymphenburg à Munich et est mort près du lac de Starnberg en 1886. Il est le fils de Maximilien II, roi de Bavière de 1848 à 1864, et de Marie de Hohenzollern, nièce du roi de Prusse Frédéric-Guillaume III. Louis II appartient donc à la maison des Wittelsbach.

Le 10 mars 1864, jour de la mort de son père, Louis II devient le quatrième roi de Bavière. Il a alors dix-huit ans et demi. Il débute un règne qui durera 22 ans. Sa vie est marquée par deux passions principales : favoriser la culture et construire des châteaux inspirés de châteaux français (Pierrefonds, Versailles).

Jeune, Louis II découvre les œuvres de Richard Wagner, dont il s'empressera d'en faire son protégé dès l'accession au trône ; il admire les opéras Lohengrin et Tannhäuser. Les correspondances lyriques de Louis II avec le musicien sont très régulières et témoignent des liens très forts qui les lient. Cependant, la prodigalité de Louis II de Bavière à l'endroit de Richard Wagner pèse sur le budget du royaume et devient mal perçue par ses sujets. Richard Wagner est contraint à quitter sa splendide résidence de Munich pour la Suisse, et Louis II ira même jusqu'à envisager son abdication. Cet épisode n'est pas sans rappeler l'affaire Lola Montez qui eut pour conséquence l'abdication, en 1848, de Louis Ier de Bavière, grand-père de Louis II.

L'éloignement de Richard Wagner interrompt leurs correspondances et développe chez Louis II la passion des châteaux.
Il construit principalement trois châteaux, dont les deux derniers font hommages à Louis XIV, roi de France de 1643 à 1715.

- Le château de Neuschwanstein, inspiré du château de Pierrefonds, en France. C'est aujourd'hui le château le plus célèbre d'Allemagne.
- Le château de Linderhof, où Maximilien II avait un pavillon de chasse, qui est une copie du Trianon de Versailles. En 1867, il fit d'ailleurs un voyage d'une semaine en France, et en particulier au château de Versailles (il visita aussi Notre-Dame, le Louvre, les Invalides). La devise Nec pluribus impar apparaît dans le vestibule, et Louis II s'incline devant la statue de Louis XIV. Des trois châteaux qu'il a construits, Linderhof est le seul terminé du vivant de Louis II.
- Le château de Herrenchiensee, le Versailles bavarois.

D'autre part, Louis II n'avait pas un grand goût pour la guerre. Il participa, d'une façon minimaliste, et aux côtés de l'Autriche, à la guerre austro-prussienne de 1866 (la bataille de Sadowa, particulièrement célèbre, fut une victoire prussienne). En 1870, pour des raisons principalement stratégiques (Louis II souhaite que la Bavière demeure puissante, notamment vis-à-vis de la Prusse), il entre en guerre contre la France. Cette guerre déboucha sur l'unité allemande avec, cependant, une certaine autonomie laissée à la Bavière.

D'un point de vue culturel, Louis II contribua au financement de la construction du théâtre de Bayreuth, initiée par Wagner. Ce lieu est encore aujourd'hui le siège d'un célèbre festival.

En 1867, Louis II se fiance à Sophie-Charlotte, fille de Max en Bavière et sœur de l'impératrice Sissi. Cependant, le mariage est repoussé plusieurs fois et les fiançailles sont rompues, à la grande incompréhension de ses contemporains.

Des procédures, engagées par le gouvernement, sont lancées à son encontre pour le destituer au motif de la folie. Après son arrestation, Louis II apparaît tout à fait normal. On lui accorde une promenade, en compagnie de son médecin, au bord du lac de Starnberg. Louis II et son médecin sont découverts morts. Les circonstances de la mort du roi de Bavière restent encore, à ce jour, imprécises. Certains évoquent une mort naturelle par arrêt cardiaque ou hydrocution, d'autres évoquent un suicide ou un assassinat.

Louis II est le roi de Bavière le plus connu, mais aussi le plus mystérieux. Othon Ier lui succède en tant que roi, mais c'est Luitpold, oncle de Louis II et d'Othon, qui exerce la régence car ce dernier a été déclaré fou et, par conséquent, dans l'impossibilité de gouverner effectivement.

Les contemporains de Louis II de Bavière :

- Napoléon III, empereur français de 1852 à 1870
- Adolphe Thiers, président de la France de 1871 à 1873
- Mac-Mahon, président de la France de 1873 à 1879
- Jules Grévy, président de la France de 1879 à 1887
- François-Joseph Ier d'Autriche, empereur d'Autriche, roi de Hongrie et roi de Bohême de 1848 à 1916
- Alexandre II, tsar de Russie de 1855 à 1881
- Alexandre III, tsar de Russie de 1881 à 1894
- Victoria, reine du Royaume-Uni de 1837 à 1901
- Guillaume III, grand-duc de Luxembourg de 1849 à 1890
- Abraham Lincoln, président des Etats-Unis de 1861 à 1865
- Andrew Johnson, président des Etats-Unis de 1865 à 1869
- Ulysses S. Grant, président des Etats-Unis de 1869 à 1877
- Rutherford B. Hayes, président des Etats-Unis de 1877 à 1881
- James Garfield, président des Etats-Unis de 1881 à 1881
- Chester Arthur, président des Etats-Unis de 1881 à 1885
- Grover Cleveland, président des Etats-Unis de 1885 à 1889
- Isabelle II, reine d'Espagne de 1833 à 1868
- Le général Francisco Serrano y Dominguez, régent en Espagne de 1868 à 1870
- Amédée Ier, roi d'Espagne de 1870 à 1873
- Alphonse XII, roi d'Espagne de 1874 à 1885
- Alphonse XIII, roi d'Espagne de 1886 à 1931
- Léopold Ier, roi des Belges de 1831 à 1865
- Léopold II, roi des Belges de 1865 à 1909
- Charles XV, roi de Suède de 1859 à 1872
- Oscar II, roi de Suède de 1872 à 1907
- Georges Ier, roi de Grèce de 1863 à 1913
- Louis Ier, roi de Portugal de 1861 à 1889
- Charles III, prince de Monaco de 1856 à 1889
- Jean II, prince de Liechtenstein de 1858 à 1929
- Pie IX (Giovanni Maria Mastai Ferretti), pape de 1846 à 1878
- Léon XIII (Giocchiano Pecci), pape de 1878 à 1903

La biographie de Jean des Cars sur Louis II de Bavière est la principale source de cet article. Vous pouvez également consulter la page consacrée à la dynastie des Wittelsbach, qui a régné sur la Bavière de 1180 à 1918.

Tombeau de Louis II de Bavière
Tombeau de Louis II de Bavière à l'Eglise Saint-Michel de Munich

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager ! :

© 2017 - www.sport-histoire.fr - Tous droits réservés - Contact - HTML5 - CSS 3 - Partenaires : Envie d'un thé ou d'un café ?, Développeur web Angers