sport-histoire.fr

Elisabeth d'Autriche, dite Sissi, impératrice de 1854 à 1898

Sissi imperatrice

Plan de la biographie :

1) L'enfance de Sissi
2) Sissi, l'impératrice d'Autriche et reine de Hongrie
3) Mariage et descendance
4) Ses contemporains

1) L'enfance de Sissi

Elisabeth d'Autriche, plus connue sous le surnom de Sissi, est née le 24 décembre 1837 à Munich et est morte assassinée le 10 septembre à 1898 à Genève.
Sissi est la fille de Maximilien de Wittelsbach, duc en Bavière, et de Ludovica (ou Louise) de Bavière, fille du roi Maximilien Ier de Bavière. Sissi, née avec une dent (comme Napoléon !), est prénommée Elisabeth, en l'honneur de la sœur de Ludovica, la reine Elisabeth de Prusse.
Elisabeth passe son enfance auprès de ses parents qui ne s'aiment pas, et que tout oppose. Son père, "Max", est bon vivant, excentrique et voyageur, tandis que sa mère n'a pas apprécié être mariée à un cadet de la famille de Bavière. Sissi aura toutefois neuf frères et sœurs qui s'entendront parfaitement, dont sept parviendront à l'âge adulte. Sissi passe son enfance, heureuse, entre le palace de la Ludwigsstrasse à Munich et le château de Possenhofen, situé sur les bords du lac de Starnberg, à une vingtaine de kilomètres de la capitale bavaroise.
En pleine période révolutionnaire, en 1848, Ludovica et ses filles rendent visite à la famille impériale d'Autriche, réfugiée à Innsbruck : c'est la première rencontre entre Sissi (et sa sœur Hélène) et son cousin François-Joseph, son futur mari. Sissi a une première idylle avec Richard, qui sert dans le régiment du duc Max. Cependant, l'éloignement de Richard provoque un profond chagrin chez Sissi. Richard meurt peu après ; Sissi entre dans une dépression, qui ne la quittera plus.

2) Sissi, l'impératrice d'Autriche et reine de Hongrie

Dès l'accession au trône de François-Joseph, sa mère, l'archiduchesse Sophie, s'emploie à lui trouver une épouse : elle pense à Hélène, sœur de Sissi. Ainsi, une rencontre est organisée le 16 août 1853 à Ischl ; Sissi accompagne sa sœur. Le lendemain, François-Joseph annonce à sa mère qu'il n'épousera pas Hélène, comme il était initialement prévu, mais sa sœur Sissi. Le 24 avril 1854, le mariage d'Elisabeth et de François-Joseph est célébré dans l'église des Augustins, à Vienne. Sissi devient impératrice. Elle éprouve de grandes difficultés à s'adapter au protocole très strict de la cour de Vienne, où aucune place n'est laissée à la vie privée. Rapidement, elle donne trois enfants à la monarchie (Marie-Valérie naîtra en 1868) : Sophie, née en 1855, Gisèle, née en 1856 et Rodolphe, né en 1858, qui seront élevés par sa belle-mère, et auxquels Sissi ne pouvait rendre visite en dehors de la présence de Sophie. Sa fille Sophie meurt en 1857, à l'âge de deux ans, ce qui cause beaucoup de chagrin et accentue la dépression d'Elisabeth. Durant l'hiver 1860-1861, Elisabeth part à Madère afin de soigner sa maladie d'une part, et de s'éloigner de la cour de Vienne d'autre part. A peine revenue à Vienne, elle repart pour une croisière en Méditerranée, puis passe quatre mois à Corfou. Elisabeth participe activement au compromis austro-hongrois de 1867, par lequel est créé la double-monarchie : l'Autriche-Hongrie. En effet, Sissi affectionne particulièrement la Hongrie, où elle devient très populaire. Elle aura une grande amitié avec le comte Gyula Andrassy, qui fut Premier ministre du royaume hongrois. En guise de remerciement, les Hongrois offre à Sissi le magnifique château de Gödöllö, qui sera sa résidence favorite.
Pour maintenir sa beauté certaine, Elisabeth suit un régime drastique, accompagné de multiples activités sportives, telles l'équitation ou la gymnastique, qu'elle pratique grâce au matériel qu'elle fait installer dans ses appartements. Sissi a d'autres passions comme la poésie et les voyages.
En 1889, son fils Rodolphe est retrouvé mort (peut-être par suicide) au pavillon de chasse de Mayerling, en compagnie de son amante, Marie Vetsera. Rodolphe repose dans la crypte des Capucins, à Vienne. A partir de ce tragique événement, Sissi plonge dans la mélancolie et dans une grande dépression. Le 10 septembre 1898, à Genève, alors qu'elle venait de quitter l'hôtel Beau-rivage où elle résidait pour monter dans un bateau, elle est assassinée par Luigi Luccheni, venu initialement à Genève pour tuer le duc d'Orléans. Poignardée, Sissi souhaite tout de même prendre le bateau, ne réalisant pas totalement ce qu'il venait de lui arriver. Cependant, elle est ramenée dans son appartement, où elle succombe à ses blessures. Elle repose également dans la crypte des Capucins.
Les films d'Ernst Marischka, dans lesquels joue Romy Schneider, ont fortement contribué à faire connaître Sissi.

3) Mariage et descendance :

Le 24 avril 1854, Sissi épouse François-Joseph en l'église des Augustins à Vienne. François-Joseph est le fils de François-Charles d'Autriche, frère de l'empereur Ferdinand Ier, et de Sophie de Bavière, soeur de Ludovica et tante de Sissi. Sissi et François-Joseph ont quatre enfants :

- Sophie (1855-1857)
- Gisèle (1856-1932), épouse du prince Léopol de Bavière, frère du roi Louis III de Bavière, avec qui elle eut quatre enfants
- Rodolphe (1858-1889), époux de Stéphanie de Belgique, avec qui il eut une fille
- Marie-Valérie (1868-1924), épouse de François-Salvator de Habsbourg-Toscane, avec qui elle eut dix enfants

4) Les contemporains de Sissi :

- Louis-Philippe Ier, roi de France de 1830 à 1848
- Louis Napoléon Bonaparte, président de la République française de 1848 à 1852, puis empereur des Français de 1852 à 1870
- Adolphe Thiers, président de la République française de 1871 à 1873
- Mac-Mahon, président de la République française de 1873 à 1879
- Jules Grévy, président de la République française de 1879 à 1887
- Sadi Carnot, président de la République française de 1887 à 1894
- Casimir Perier, président de la République française de 1894 à 1895
- Félix Faure, président de la République française de 1895 à 1899
- Ferdinand Ier d'Autriche, empereur d'Autriche, roi de Hongrie (sous le nom de Ferdinand V) et roi de Bohême (sous le nom de Ferdinand V) de 1835 à 1848
- François-Joseph Ier d'Autriche, empereur d'Autriche, roi de Hongrie et roi de Bohême de 1848 à 1916
- William IV, roi du Royaume-Uni de 1830 à 1837
- Victoria, reine du Royaume-Uni de 1837 à 1901
- Nicolas Ier, tsar de Russie de 1825 à 1855
- Alexandre II, tsar de Russie de 1855 à 1881
- Alexandre III, tsar de Russie de 1881 à 1894
- Nicolas II, tsar de Russie de 1894 à 1917
- Guillaume Ier, grand-duc de Luxembourg de 1815 à 1840
- Guillaume II, grand-duc de Luxembourg de 1840 à 1849
- Guillaume III, grand-duc de Luxembourg de 1849 à 1890
- Adolphe Ier, grand-duc de Luxembourg de 1890 à 1905
- Andrew Jackson, président des Etats-Unis de 1829 à 1837
- Martin Van Buren, président des Etats-Unis de 1837 à 1841
- William Henry Harrison, président des Etats-Unis en 1841
- John Tyler, président des Etats-Unis de 1841 à 1845
- James Polk, président des Etats-Unis de 1845 à 1849
- Zachary Taylor, président des Etats-Unis de 1849 à 1850
- Millard Fillmore, président des Etats-Unis de 1850 à 1853
- Franklin Pierce, président des Etats-Unis de 1853 à 1857
- James Buchanan, président des Etats-Unis de 1857 à 1861
- Abraham Lincoln, président des Etats-Unis de 1861 à 1865
- Andrew Johnson, président des Etats-Unis de 1865 à 1869
- Ulysses S. Grant, président des Etats-Unis de 1869 à 1877
- Rutherford B. Hayes, président des Etats-Unis de 1877 à 1881
- James Garfield, président des Etats-Unis en 1881
- Chester Arthur, président des Etats-Unis de 1881 à 1885
- Grover Cleveland, président des Etats-Unis de 1885 à 1889 puis de 1893 à 1897
- Benjamin Harrison, président des Etats-Unis de 1889 à 1893
- William McKinley, président des Etats-Unis de 1897 à 1901
- Isabelle II, reine d'Espagne de 1833 à 1868
- Le général Francisco Serrano y Dominguez, de 1868 à 1870, durant la période de Régence
- Amédée Ier, roi d'Espagne de 1870 à 1873
- Alphonse XII, roi d'Espagne de 1874 à 1885
- Alphonse XIII, roi d'Espagne de 1886 à 1931
- Léopold Ier, roi des Belges de 1831 à 1865
- Léopold II, roi des Belges de 1865 à 1909
- Charles XIV Jean, roi de Suède de 1818 à 1844
- Oscar Ier, roi de Suède de 1844 à 1859
- Charles XV, roi de Suède de 1859 à 1872
- Oscar II, roi de Suède de 1872 à 1907
- Othon Ier, roi de Grèce de 1832 à 1862
- Georges Ier, roi de Grèce de 1863 à 1913
- Marie II, reine de Portugal de 1834 à 1853
- Ferdinand II, roi de Portugal de 1837 à 1853
- Pierre V, roi de Portugal de 1853 à 1861
- Louis Ier, roi de Portugal de 1861 à 1889
- Charles Ier, roi de Portugal de 1889 à 1908
- Honoré V, prince de Monaco de 1819 à 1841
- Florestan Ier, prince de Monaco de 1841 à 1856
- Charles III, prince de Monaco de 1856 à 1889
- Albert Ier, prince de Monaco de 1889 à 1922
- Aloïs II, prince de Liechtenstein de 1836 à 1858
- Jean II, prince de Liechtenstein de 1858 à 1929
- Grégoire XVI (Mauro Capellari), pape de 1831 à 1846
- Pie IX (Giovanni Maria Mastai Ferretti), pape de 1846 à 1878
- Léon XIII (Giocchiano Pecci), pape de 1878 à 1903
Elisabeth Autriche

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager ! : Tweeter

© 2017 - www.sport-histoire.fr - Tous droits réservés - Contact - HTML5 - CSS 3 - Partenaires : Envie d'un thé ou d'un café ?, Développeur web Angers - Langues du site : FR - EN - ES - PT - DE - IT