sport-histoire.fr

François-Ferdinand, archiduc d'Autriche dont la mort déclencha la Première Guerre mondiale

François-Ferdinand

L'archiduc François-Ferdinand d'Autriche est né le 18 décembre 1863 à Graz. Il est mort assassiné le 28 juin 1914 à Sarajevo. Cet assassinat est l'élément déclencheur de la Première Guerre mondiale, dont les origines sont nombreuses.

François-Ferdinand est le fils aîné de l'archiduc Charles-Louis d'Autriche, frère de l'empereur François-Joseph et de l'empereur Maximilien Ier du Mexique, et de la princesse Marie de l'Annonciation des Deux-Siciles : en tant que neveu de François-Joseph, François-Ferdinand avait donc peut de chance de devenir l'archiduc héritier du trône. Cependant, le 30 janvier 1889, Rodolphe, fils et héritier de l'empereur, est retrouvé mort au pavillon de chasse de Mayerling, en compagnie de sa maîtresse Marie Vetsera, âgée de 17 ans. Le père de François-Ferdinand, Charles-Louis, devient donc héritier du trône durant un court instant, avant qu'il décide de renoncer à ses droits au profit de François-Ferdinand. Charles-Louis meurt de la typhoïde en 1896, après avoir bu l'eau du Jourdain. Par ailleurs, François-Ferdinand a contracté la tuberculose, dont il se remettra.
Comme de nombreux membres de sa famille, François-Ferdinand mène une brillante carrière militaire : il est major-général à 31 ans et, en 1913, devient inspecteur général de toutes les armées.

En 1900, François-Ferdinand épouse la comtesse Sophie Chotek de Chotkowa et Wognin, issue d'une famille aristocratique originaire de Bohême. Cependant, ce mariage est considéré comme morganatique puisque la famille de Sophie, qui n'est pas une dynastie régnante ou ayant régné, n'est pas du rang de la famille impériale à laquelle appartient François-Ferdinand. Par conséquent, les enfants du couple sont automatiquement écartés de la succession au trône impérial. François-Ferdinand gardait tout de même ses droits au trône. En 1909, Sophie Chotek est titrée duchesse de Hohenberg. Le couple eut quatre enfants :

- Princesse Sophie de Hohenberg (1901-1990), épouse du comte Friedrich von Nostitz-Rieneck
- Maximilien (1902-1962), duc de Hohenberg, époux de la comtesse Elisabeth von Waldburg zu Wolfegg und Waldsee
- Prince Ernst de Hohenberg (1904-1954), époux de Marie-Thérèse Wood
- Un fils mort en bas âge en 1908

L'assassinat de François-Ferdinand et le déclenchement de la Première Guerre mondiale :

Durant l'été 1914, l'archiduc François-Ferdinand décida de visiter Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine et par ailleurs le berceau de groupes nationalistes serbes et bosniaques. La date choisie coïncidait avec l'anniversaire de la bataille de Kosovo (28 juin 1389), remportée par les Turcs contre les Serbes. Lors de la parade à travers les rues de Sarajevo, François-Ferdinand fut assassiné par un nationaliste serbe, Gavrilo Princip. Son épouse Sophie est également mortellement touchée. Le ministre des affaires étrangères de l'Autriche, le comte von Berchtold, vit l'opportunité d'utiliser cet événement pour déclarer la guerre à la Serbie. Le 23 juillet 1914, l'Autriche-Hongrie adressa un ultimatum comportant dix points à la Serbie. Celle-ci, voulant se montrer conciliante sur les conseils de la Russie, accepta la plupart des demandes. Edouard Grey proposa une conférence à Londres pour trouver une solution pacifique au problème. L'Autriche-Hongrie refusa de dialoguer. Comme l'ultimatum n'a pas été accepté dans sa totalité, l'Autriche-Hongrie déclara la guerre à la Serbie le 28 juillet 1914. Le 1er août, suite à la mobilisation générale russe, l'Allemagne déclara la guerre à la Russie, alliée de la Serbie. Le 2 août, l'Allemagne adressa une demande d'autorisation de passage à la Belgique, neutre. Le 3 août, l'Allemagne envahit la Belgique et déclare la guerre à la France. Le lendemain, c'est au tour de la Grande-Bretagne de déclarer la guerre à l'Allemagne : c'est le début de la Première Guerre Mondiale, qui se voulait courte et qui dura finalement quatre longues années.

L'archiduc François-Ferdinand et son épouse reposent au château d'Artstetten, qui abrite actuellement un musée qui leur est consacré.

Archiduc Francois-Ferdinand
Archiduc François-Ferdinand

© 2017 - www.sport-histoire.fr - Tous droits réservés - Contact - HTML5 - CSS 3 - Partenaires : Envie d'un thé ou d'un café ?, Développeur web Angers - Langues du site : FR - EN - ES - PT - DE - IT