Tout sur la Coupe du Monde 1974 (Matches, Records...)
sport-histoire.fr

Coupe du Monde 1974 en RFA en photos

Voir les résultats, les statistiques et les meilleurs buteurs de la Coupe du Monde 1974

Coupe du Monde 1974

L'équipe des Pays-Bas, finaliste de la Coupe du Monde de la FIFA Allemagne 1974, pendant les hymnes. De gauche à droite: Cruyff, Jongbloed, Haan, Keizer, Rijsbergen, Rep, Suurbier, Jansen, Van Hanegem, Krol et Neeskens. Six d'entre eux ont été formés à l'Ajax d'Amsterdam, école du fameux football total mis en place par Rinus Michels.

Coupe du Monde 1974

L'attaquant écossais Joe Jordan devance de la tête le défenseur zaïrois Raymond Buhanga. Le buteur de Leeds marquera le deuxième but de son équipe, qui l'emportera 2-0. Les Ecossais, avec deux nuls et une victoire, ne parviendront pas à se qualifier pour le deuxième tour. En huit participations, l'équipe au chardon n'a jamais réussi à passer le premier tour...

Coupe du Monde 1974

Johan Cruyff balle au pied. Le milieu de terrain néerlandais fut l'une des grandes attractions de la compétition. "Joueur européen"en 1971, 1973 et 1974, vainqueur de la Coupe d'Europe des Clubs Champions en 1971, 1972 et 1973 avec l'Ajax d'Amsertdam, il a marqué 33 buts en 48 sélections avec les Pays-Bas. Fantastique organisateur, Cruyff est l'une des rares grandes stars, avec Michel Platini, à n'avoir jamais gagné la Coupe du Monde de la FIFA.

Coupe du Monde 1974

Première minute de la finale RFA-Pays-Bas : Uli Hoeness fauche Johan Cruyff dans la surface, à la suite d'une accélération du milieu néerlandais. L'arbitre anglais M. Jack Taylor siffle un penalty que transforme Johan Neeskens. Les Allemands n'ont toujours pas touché la balle et ils sont déjà menés (1-0)! Ce qui, au bout du compte, ne les empêchera pas de gagner leur deuxième trophée mondial, après celui de 1954 en Suisse.

Coupe du Monde 1974

Sepp Maier ne peut rien sur le penalty tiré par Johan Neeskens à la première minute de la finale RFA-Pays-Bas. Neeskens, surnommé "Johan n°2", marque cinq buts lors de l'édition 1974 et termine deuxième meilleur marqueur derrière le Polonais Grzegorz Lato et ex-aequo avec un autre Polonais, Andrzej Szarmach.

Coupe du Monde 1974

Nouvelle attaque néerlandaise lors de la finale RFA-Pays-Bas. Johan Neeskens échouera de nouveau sur Sepp Maier. Les Bataves ont beaucoup gâché d'occasions au cours de cette partie, dominant nettement sans jamais réussir à distancer les Allemands.

Coupe du Monde 1974

Franz Beckenbauer, capitaine et héros de la RFA, lève les bras au ciel après la victoire finale de son équipe. Cette année là, le "Kaiser", grand rival de Johan Cruijff en Europe, remportera également le championnat allemand et la première de ses trois victoires consécutives en Coupe d'Europe des clubs champions. Il est également le seul, avec Mario Zagallo, à avoir remporté la compétition suprême en tant que joueur et entraîneur (1974 et 1990).

Coupe du Monde 1974

Paul Breitner et Gerd Müller, les deux buteurs allemands de la finale bras dessus, bras dessous. Pour l'attaquant du Bayern, ce but de la victoire face aux Néerlandais est le quatrième de la compétition et le 14ème cumulé avec l'édition 1970. "Der Bomber" détient toujours le record de but marqués, toutes Coupes du Monde de la FIFA confondues. En une seule édition, le record de Just Fontaine tient toujours (13 buts en Suède 1958).

Coupe du Monde 1974

Joao Havelange succède à Stanley Rous à la tête de la FIFA en 1974 : "Quand je suis arrivé au siège de Zurich, j'ai trouvé une vieille maison et 20 dollars dans la caisse."

Coupe du Monde 1974

Paul Breitner, défenseur emblématique de la Mannschaft et du Bayern Munich, effectue un tour d'honneur avec le nouveau trophée de la Coupe du Monde de la FIFA. Sculpté par Silvio Gazzaniga, il remplace la Coupe Jules Rimet, remportée définitivement quatre ans plus tôt par le Brésil.

Coupe du Monde 1974

Sepp Maier lève le trophée de la Coupe du Monde de la FIFA devant "son"public munichois. Le portier du Bayern a fait toute sa carrière en Bavière, soit 19 saisons. Maier a notamment disputé près de 400 matches d'affilée sans manquer un seul rendez-vous, entre 1966 et 1977! Au cours de cette édition 1974, "Die Katze” (le chat) a conservé sa cage vierge lors de quatre des sept matches joués par la RFA.
© 2018 - www.sport-histoire.fr - Tous droits réservés - Contact - HTML5 - CSS 3 - Partenaires : Envie d'un thé ou d'un café ?, Développeur web Angers - Langues du site : FR - EN - ES - PT - DE - IT