Biographie de Charles VI le Bien-Aimé, aussi appelé Charles VI le Fol

Charles VI le Bien-Aimé est né à Paris en 1368 et est mort à Paris en 1422.

Roi de France
de 1380 à 1422

Charles VI, roi de France

Charles VI, né le 3 décembre 1368 et mort le 21 octobre 1422, est le dix-neuvième roi capétien et le quatrième de la branche des Valois. C'est le fils de Charles V, roi de France de 1364 à 1380, et de Jeanne de Bourbon.

A la mort de son père, Charles VI monte sur le trône. Trop jeune pour gouverner, la régence est assurée par ses oncles Philippe II duc de Bourgogne, dit Philippe le Hardi, Jean Ier duc de Berry, dit Jean le Magnifique, Louis Ier d'Anjou, duc de Naples, et Louis II, duc de Bourbon. La régence est troublée par les querelles entre les oncles de Charles VI, qui en profitent pour s'enrichir au détriment des finances de l'Etat et mener des guerres à leur profit (comme le fit Philippe le Hardi avec la Bataille de Roosebeke en 1382). Parallèlement, ils lèvent de nouveaux impôts : la hausse de la pression fiscale entraînent de nombreuses révoltes dans différentes contrées du royaume, parmi lesquelles la Révolte de la Harelle (en Normandie), la Révolte des Maillotins (à Paris) ou encore la Révolte des Tuchins en Languedoc.

En 1385, Charles VI épouse Isabeau de Bavière : ils eurent douze enfants, parmi lesquels le futur Charles VII et Catherine, qui épousera le roi d'Angleterre, Henri V.

En 1388, Charles VI met un terme à la Régence et prend personnellement le pouvoir. Il s'entoure aussitôt des conseillers de son père, appelés les Marmousets : Jean de Montagu (secrétaire du roi Charles V), Olivier V de Clisson (conseiller de Charles V), Bureau de la Rivière (premier chambellan de Charles V), Jean Le Mercier et Pierre le Bègue de Villaines (général des armées en France et en Espagne). La compétence de ce groupe de conseillers unis permet d'améliorer significativement la situation économique du pays, d'où le premier surnom du roi : Charles le Bien-Aimé. Il aura un deuxième surnom, plus connu, celui de Charles le Fol. En effet, en 1392, alors qu'il était dans la forêt du Mans, Charles VI est atteint d'une crise de folie : il tue plusieurs des soldats qui l'entourent. Le roi retrouve ses esprits deux jours après. Le 28 janvier 1393, le Bal des ardents tourne à la tragédie : plusieurs des compagnons du roi périssent accidentellement, brûlés vifs. A partir de cet événement, le roi devient irrémédiablement fou. Incapable de prendre des décisions, le pouvoir retombe entre les mains des princes de sang : c'est le début d'une importante crise dans l'Histoire de la France. En effet, une bataille pour le pouvoir se développe entre Louis d'Orléans, frère de Charles VI, et Jean sans Peur, duc de Bourgogne et fils de Philippe le Hardi. En novembre 1407, Jean sans Peur fait assassiner Louis d'Orléans dans l'actuelle rue Vieille-du-Temple à Paris (quartier du Marais) : c'est le début de la guerre civile entre les Armagnacs, qui défendent les intérêts de Louis d'Orléans, et les Bourguignons, qui défendent les intérêts de Jean sans Peur. Le roi d'Angleterre, Henri V, compte tirer profit de la guerre civile qui se déroule en France (rappelons que nous sommes alors en pleine guerre de Cent-Ans) et débarque en Normandie. En 1415, il écrase l'armée française à Azincourt et, en 1418, il prend la Normandie. Le 10 septembre 1419, Jean sans Peur est assassiné par les Armagnacs. Son fils, Philippe III de Bourgogne, dit le Bon, s'allie aux Anglais. Ces derniers forcent Charles VI à signer le traité de Troyes (1420), qui reconnaît Henri V comme le successeur légitime au trône de France et, de ce fait, déshérite le Dauphin Charles. De plus, par ce traité, la fille de Charles VI, Catherine, est donnée en mariage au roi d'Angleterre.

En 1422, Charles VI meurt : son fils Charles VII lui succède, mais hérite d'un pouvoir royal extrêmement affaibli, tant géographiquement (Henri V règne alors sur une grande partie de la France) que politiquement.

Mariage et descendance :

Le 17 juillet 1385, Charles VI épouse Isabeau de Bavière, fille d'Etienne III de Wittelsbach, duc de Bavière Ingolstadt, et de Taddea Viscconti, elle-même fille du duc de Milan. Le couple eut 12 enfants :

- Charles (1386)
- Jeanne (1388-1390)
- Isabelle (1389-1409), épouse de Richard II d'Angleterre puis, en secondes noces, de Charles d'Orléans
- Jeanne (1391-1433), épouse de Jean V, duc de Bretagne
- Charles (1392-1401)
- Marie (1393-1438), abbesse de Poissy
- Michelle (1395-1422), épouse de Philippe III de Bourgogne, dit Philippe le Bon
- Louis (1397-1415), duc de Guyenne, époux de Marguerite de Bourgogne, fille de Jean sans Peur. Ils n'eurent pas de descendance.
- Jean (1398-1417), duc de Touraine, époux de la comtesse Jacqueline de Hainaut.
- Catherine (1401-1438), épouse du roi Henri V d'Angleterre
- Charles VII (1403-1461), roi de France de 1422 à 1461. Il épousa Marie d'Anjou.
- Philippe (1407)

Charles VI eut également une fille légitimée avec Odette de Champdivers : Marguerite de Valois (1407-1458), dite Demoiselle de Belleville.

Les contemporains de Charles VI:

- Richard II, roi d'Angleterre de 1377 à 1399
- Henri IV, roi d'Angleterre de 1399 à 1413
- Henri V, roi d'Angleterre de 1413 à 1422
- Henri VI, roi d'Angleterre de 1422 à 1461
- Robert II, roi d'Ecosse de 1371 à 1390
- Robert III, roi d'Ecosse de 1390 à 1406
- James Ier, roi d'Ecosse de 1406 à 1437
- Ferdinand Ier, roi de Portugal de 1367 à 1383
- Jean Ier, roi de Portugal de 1385 à 1433
- Louis (frère de Rainier II) et Jean Ier (fils de Rainier II), co-seigneurs de Monaco de 1395 à 1395
- Louis, seigneur de Monaco de 1397 à 1402
- Ambroise, Antoine et Jean Ier (3 fils de Rainier II), co-seigneurs de Monaco de 1419 à 1427
- Jean IV le Conquéreur, duc de Bretagne de 1365 à 1399
- Jean V, duc de Bretagne de 1399 à 1442
- Urbain VI (Bartolomeo Prignano), pape de 1378 à 1389
- Boniface IX (Pietro Tommacelli), pape de 1389 à 1404
- Innocent VII (Cosimo Miglioratti), pape de 1404 à 1406
- Grégoire XII (Angelo Correr). Il est mort en 1417., pape de 1406 à 1415
- Clément VII (Robert de Genève), pape de 1378 à 1394
- Benoît XIII (Pedro de Luna), pape de 1394 à 1423
- Alexandre V (Pierre Philargès), pape de 1409 à 1410
- Jean XXIII (Baldassare Cossa), mort en 1419, pape de 1410 à 1415
- Martin V (Oddone Colonna), pape de 1417 à 1431

© 2020 - www.sport-histoire.fr - Tous droits réservés - A propos - Partenaires : Envie d'un thé ou d'un café ?, Développeur web Angers - Langues du site : FR - EN - ES - PT - DE - IT