Louis VII le Jeune

Louis VII est né en 1120 et est mort en 1180 à Paris

Roi de France
de 1137 à 1180

Louis VII le Jeune, né en 1120 et mort en 1180, est le sixième roi de France de la dynastie des capétiens. Il régna de 1137 à 1180. C'est le deuxième fils de Louis VI et d'Adélaïde de Savoie. A la mort de son frère aîné en 1131, Louis VII est sacré et à la mort de son père, il est couronné roi de France à Bourges. Voulant asseoir l'autorité royale, Louis VII favorise l'élection d'évêques proches du pouvoir. C'est pourquoi, en 1141, il est excommunié par le pape Innocent II. En représailles, et ce jusqu'en 1144, Louis VII attaque le comté de la Champagne de Thibault II. Par la suite, Louis VII signe un traité avec Thibault II de Champagne et accepte que Pierre de la Châtre soit choisi par le pape pour succéder au défunt archevêque de Bourges. De ce fait, Innocent II lève l'excommunication et autorise Louis VII à participer à la deuxième croisade de 1147 à 1149, en compagnie de Conrad III de Hohenstaufen, empereur romain germanique de 1138 à 1152.
En 1152, Louis VII répudie Aliénor d'Aquitaine, acte qui aurait des répercussions très importantes concernant la rivalité entre l'Angleterre et la France. En effet, Aliénor d'Aquitaine se remarie la même année au fondateur de la dynastie des Plantagenêts, Henri II (comte d'Anjou qui deviendra roi d'Angleterre en 1154). Par ce mariage, Aliénor d'Aquitaine apporte l'Aquitaine aux ennemis de la France. Jusqu'à sa mort, Louis VII sera en conflit quasi-permanent avec Henri II. En 1154, Louis VII décide de combattre Henri II plutôt en Normandie, laissant de côté ses prétentions sur l'Aquitaine. Pour apaiser ce conflit, Henri II fait dont du comté du Vexin à Marguerite, la fille de Louis VII, qui se mariera en 1172 au fils d'Henri II Plantagenêt.
En 1160, Louis VII épouse, en troisièmes noces, Adèle de Champagne, consolidant ainsi son alliance, tournée contre Henri II Plantagenêt, avec la Flandre et le comte de Champagne. En 1177, le pape Alexandre III oblige les deux belligérants, à savoir Henri II Plantagenêt et Louis VII, à signer le traité d'amitié et de paix d'Ivry. Louis VII fait sacrer son fils Philippe II Auguste à Reims en 1179, assurant ainsi la continuité héréditaire du pouvoir.
Louis VII a réussi à conserver l'essentiel du domaine royal. Son règne, achevé par sa mort le 18 septembre 1180, ne fut que le début d'une longue période de guerres contre l'Angleterre.

Mariages et descendance :
En 1137, Louis VII épouse Adélaïde d'Aquitaine, fille de Guillaume X de Poitiers, duc d'Aquitaine, et d'Aénor de Châtellerault. De cette union naissent deux filles. Mais, en 1152, sous prétexte de consanguinité, Louis VII fait annuler ce mariage ; Adélaïde d'Aquitaine épousera la même année le futur Henri II Plantagenêt, roi d'Angleterre de 1154 à 1189, mariage qui eu des conséquences néfastes pour le domaine royal français avec la perte du duché d'Aquitaine.
En 1154, Louis VII se marie en secondes noces à Constance de Castille, fille d'Alphonse VII, roi de Castille, et de Bérengère de Barcelone, dont il aura deux filles, Marguerite et Adèle. Mais en 1160, Constance de Castille meurt. La même année, il épouse en troisièmes noces Adèle de Champagne, lui assurant, comme dit ci-dessus, une alliance avec les comtes de Flandre et de Champagne. Deux enfants naissent de ce mariage dont Philippe, futur roi de France sous le nom de Philippe II Auguste.

Les contemporains de son règne :
- Conrad III, roi des Romains de 1138 à 1152
- Frédéric Ier Barberousse, roi des Romains de 1152 à 1190 et empereurs des Romains de 1155 à 1190
- Stephen, roi d'Angleterre de 1135 à 1154
- Henri II, roi d'Angleterre de 1154 à 1189
- David Ier, roi d'Ecosse de 1124 à 1153
- Malcolm IV, roi d'Ecosse de 1153 à 1165
- William Ier, roi d'Ecosse de 1165 à 1214
- Erik III, roi de Danemark de 1137 à 1146
- Sven III, Knud V et Valdemar Ier, co-rois de Danemark de 1146 à 1157
- Valdemar Ier, roi de Danemark de 1157 à 1182
- Iaropolk II, grand-prince de Kiev de 1132 à 1139
- Viatcheslav Ier, grand-prince de Kiev en 1139 et co-grand-prince de Kiev de 1150 à 1154
- Vsevolod II, grand-prince de Kiev de 1139 à 1146
- Igor II, grand-prince de Kiev de 1146 à 1147
- Iziaslav II, grand-prince de Kiev de 1146 à 1149, puis co-grand-prince de Kiev de 1150 à 1154
- Iouri Dolgorouki, grand-prince de Kiev de 1150 à 1151 puis de 1155 à 1157
- Rostislav Ier, co-grand-prince de Kiev de 1154 à 1155, puis de 1158 à 1167
- Iziaslav III, co-grand-prince de Kiev en 1157
- Mstislav II, co-grand-prince de Kiev de 1157 à 1158, puis de 1167 à 1169
- Gleb Ier, co-grand-prince de Kiev en 1169
- André Ier, co-grand-prince de Kiev de 1169 à 1171
- Vladimir III, co-grand-prince de Kiev en 1171
- Roman Ier, prince de Kiev de 1171 à 1173
- Sviatoslav III, prince de Kiev en 1173
- Rurik II, prince de Kiev en 1173 puis de 1176 à 1194
- Iaroslav II, prince de Kiev en 1174
- Vsevolod III, prince de Kiev de 1174 à 1176
- Conan III, duc de Bretagne de 1115 à 1148
- Conan IV, duc de Bretagne de 1156 à 1166
- Constance, duc de Bretagne de 1166 à 1196
- Innocent II, pape de 1130 à 1143
- Célestin II, pape en 1143
- Lucius II, pape de 1144 à 1145
- Eugène III, pape de 1145 à 1153
- Anastase IV, pape de 1153 à 1154
- Adrien IV, pape de 1154 à 1159
- Alexandre III, pape de 1159 à 1181

Louis VII

© 2020 - www.sport-histoire.fr - Tous droits réservés - A propos - Partenaires : Envie d'un thé ou d'un café ?, Développeur web Angers - Langues du site : FR - EN - ES - PT - DE - IT