Louis XVIII

Louis XVIII est né à Versailles en 1751 et est mort à Paris en 1824.

Roi de France
de 1814 à 1824

Louis XVIII

Louis XVI, né le 17 novembre 1755 à Versailles et mort le 16 septembre 1824 à Paris, est le septième roi de la dynastie des Bourbons. C’est le fils de Louis-Ferdinand de France (1729-1765, mort durant le règne de Louis XV) et de Marie-Josèphe de Saxe, fille du roi Auguste III de Pologne. Louis XVIII est donc le petit-fils de Louis XV, le frère de Louis XVI et l’oncle de Louis XVII.

Le 14 mai 1771, le comte de Provence, qui deviendra Louis XVIII quand il régnera, épouse Marie-Joséphine de Savoie, fille du roi Victor-Amédée III de Sardaigne e de Marie-Antoinette d’Espagne.

Le long exil de Louis XVIII

En juin 1791, le comte de Provence prend la route des Pays-Bas autrichiens avant de rejoindre son frère le comte d’Artois (futur Charles X) à Coblence, en Allemagne. Dans le même temps, Louis XVI, qui a pris la fuite le 21 juin 1791, est arrêté à Varennes.

A la mort de son frère Louis XVI, le 21 janvier 1793, le comte de Provence se proclame régent de France. C’est en effet le jeune Louis XVII, fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette, qui est proclamé roi de France. Cependant, celui-ci est prisonnier des Révolutionnaires et décédera le 8 juin 1795 à l’âge de 10 ans, dans des circonstances incertaines. A cette date, le comte de Provence se proclame roi de France sous le nom de Louis XVIII.

En 1804, Napoléon ordonne au roi Frédéric-Guillaume de Prusse de ne plus accepter sur son territoire la présence de Louis XVIII et de sa cour. Louis XVIII se rend alors à Kalmar, en Suède, où le rejoint pendant quelques jours son frère, le comte d’Artois. A la suite de cette entrevue, tandis que ce dernier se réfugie à Londres, Louis XVIII demande la permission au nouveau tsar Alexandre Ier de Russie de se réfugier sur son territoire. Après avoir attendu à Riga la réponse, qui est favorable, Louis XVIII s’installe à Mittau, avec une petite cour.

Suite au traité de Tilsit, signé le 9 juillet 1807 entre Napoléon Ier et le tsar Alexandre Ier et qui fait de la Russie le nouvel allié de la France, Louis XVIII se réfugie en Angleterre, sous le nom de comte de l’Isle-Jourdain.

Louis XVIII, effectivement roi de France

Suite à la chute de Napoléon Ier en 1814, Louis XVIII quitte l’Angleterre pour revenir sur le trône de France : c’est la Première Restauration. Mais Napoléon revient, et Louis XVIII est contraint de s’exiler à nouveau, cette fois-ci à Gand, en Belgique : ce sont les Cent Jours. Après la défaite de Waterloo en 1815, Napoléon est exilé et Louis XVIII revient en France, où il établit une monarchie constitutionnelle et travaille à concilier les héritages de la Révolution et de l’Empire avec ceux de l’Ancien Régime. Il dissout la Chambre des députés élue durant les Cent Jours. La nouvelle élection donne une majorité aux royalistes (les Ultras) : cette Assemblée est surnommé la « Chambre introuvable » par Louis XVIII, traduisant ainsi le caractère improbable de l’obtention d’une telle majorité. Cette chambre, très conservatrice, siège à partir du 7 octobre 1815 et sera dissoute le 5 septembre 1816, pour laisser place à une Assemblée plus libérale.

Le 13 février 1820, le duc de Berry, fils du comte d’Artois et seul héritier mâle de la dynastie des Bourbons, est assassiné à Paris. Cet événement marque la fin de la Restauration libérale et le retour des Ultras.

La même année, le roi Ferdinand VII d’Espagne doit faire face à un soulèvement populaire libéral. Suite à un accord entre les parties, la Constitution de Cadix, promulguée en 1812, entre en vigueur : c’est le début du Triennat libéral (1820-1823). Se sentant soutenu par la France (les Ultras pressent Louis XVIII d’intervenir), Ferdinand VII abroge la Constitution de Cadix. Ainsi, l’armée française entre en Espagne et contribue à rétablir l’absolutisme de la monarchie. A cette date, Chateaubriand, l’auteur des Mémoires d’Outre-tombe, est ministre des Affaires étrangères.

Louis XVIII meurt le 16 septembre 1824 après avoir réussi à rétablir la monarchie. Son frère le comte d’Artois lui succède sous le nom de Charles X.

Les contemporains de Louis XVIII :

- Charles X, roi de France de 1824 à 1830
- Napoléon Ier, roi de France de 1804 à 1815
- François Ier d'Autriche, empereur d'Autriche, roi de Hongrie et roi de Bohême de 1804 à 1835
- George III, roi du Royaume-Uni de 1760 à 1820
- George IV, roi du Royaume-Uni de 1820 à 1830
- Alexandre Ier, tsar de Russie de 1801 à 1825
- Guillaume Ier, roi de Luxembourg de 1815 à 1840
- James Madison, président des Etats-Unis de 1809 à 1817
- James Monroe, président des Etats-Unis de 1817 à 1825
- Ferdinand VII, à nouveau, roi d'Espagne de 1813 à 1833
- Charles XIII, roi de Suède de 1809 à 1818
- Charles XIV Jean, roi de Suède de 1818 à 1844
- Marie Ière, reine de Portugal de 1777 à 1816
- Jean VI, roi de Portugal de 1816 à 1826
- Honoré IV, prince de Monaco de 1814 à 1819
- Honoré V, prince de Monaco de 1819 à 1841
- Jean Ier, prince de Liechtenstein de 1805 à 1836
- Pie VII (Barnabo Chiaramonti), pape de 1800 à 1823
- Léon XII (Annibale Della Genga), pape de 1823 à 1829
© 2020 - www.sport-histoire.fr - Tous droits réservés - A propos - Partenaires : Envie d'un thé ou d'un café ?, Développeur web Angers - Langues du site : FR - EN - ES - PT - DE - IT