Louis XVI

Louis XVI est né à Versailles en 1754 et est mort à Paris en 1793.
Roi de France
de 1774 à 1791
Roi des Français
de 1791 à 1792

Louis XVI

Louis XVI, né le 23 août 1754 à Versailles et mort le 21 janvier 1793 à Paris, est le cinquième roi de la dynastie des Bourbons. C’est le fils de Louis-Ferdinand de France (1729-1765, mort durant le règne de Louis XV) et de Marie-Josèphe de Saxe, fille du roi de Pologne Auguste III. Louis XVI est donc le petit-fils de Louis XV, roi de France de 1715 à 1774, auquel il succède à l’âge de vingt ans. En 1770, Louis épouse la fille de l’empereur François Ier et de l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche.

Le règne de Louis XVI est principalement marqué par la guerre d’indépendance des Etats-Unis vis-à-vis de l’ennemi de toujours : le Royaume-Uni. En effet, le royaume de France contribue grandement au financement de l’armée des Insurgents, qui combattent la métropole britannique. Lors de cette guerre d’indépendance, de brillants militaires français se révèlent, comme le marquis de La Fayette ou encore le comte Jean-Baptiste-Donatien de Rochambeau. Même si la France se situe du côté des vainqueurs, cette guerre déséquilibre encore un peu plus les finances du royaume. Ainsi, Louis XVI tenta à plusieurs reprises de réformer le pays, sans réel effet tant les contestations furent nombreuses, notamment de la part de l’aristocratie qui bénéficiait de privilèges.

Les problèmes financiers poussèrent Louis XVI à demander la convocation des Etats Généraux, qui n’avaient pas été réunis depuis 1614. Le rassemblement des représentants des trois Ordres (la Noblesse, le Clergé et le Tiers état) a lieu en mai 1789, à Versailles. Un mois plus tard, le 17 juin 1789, les députés du Tiers état se déclarent Assemblée Nationale qui, suite au serment du Jeu de Paume du 20 juin, devient effectivement Constituante le 9 juillet 1789.

Le 14 juillet 1789 a lieu la prise de la Bastille que Louis XVI, soucieux de ne pas faire verser le sang de son peuple, n’ose réprimer. Le 5 et 6 octobre 1789, une foule se presse à Versailles pour demander à voir Louis XVI et la reine Marie-Antoinette. Suite à cet événement, le roi et sa famille regagne Paris et le Palais des Tuileries, quittant définitivement le château de Versailles. Le 14 juillet 1790, la Fête de la Fédération rassemble la Nation autour du roi, dont l’autorité est encadrée par la Constitution : c’est cette journée qui est célébrée lors de la fête nationale française.

Cependant, le roi est politiquement de plus en plus affaibli, et est placé sous surveillance au château des Tuileries, d’où il tente de s’échapper, en juin 1791, pour rejoindre l’étranger. Le roi est reconnu durant sa fuite et arrêté à Varennes, dans la nuit du 20 au 21 juin 1791.

Le 10 août 1792, les Tuileries sont assiégés ; les gardes suisses sont massacrés, alors même que Louis XVI ne voulait pas que l’on tire sur son peuple.

Le 21 septembre 1792, la République est proclamée par la Convention nationale. Louis XVI et sa famille sont incarcérés à la prison du Temple. Le roi, défendu par les avocats François-Denis Tronchet, Raymond de Sèze et Malesherbes, est jugé sommairement puis exécuté le 21 janvier 1793.

Avec l’arrivée au pouvoir des Montagnards, la Terreur est mise en place pour imposer la République anticléricale, qui n’est guère soutenue par le peuple. Ainsi, de nombreuses insurrections surviennent, qui ont pour origine, notamment :

- La nationalisation et la vente des biens du Clergé (souvent au profit des bourgeois)
- La Constitution civile du Clergé (les prêtes doivent prêter serment à la Constitution et deviennent des fonctionnaires)
- La mort de Louis XVI
- La conscription de 300 000 hommes, mise en place pour faire la guerre aux puissances étrangères, gouvernées par des rois.

C’est ainsi que débutent les guerres de Vendée, qui font plusieurs centaines de milliers de morts. La région fait l’objet d’une répression cruelle, comme en témoigne notamment la lettre envoyée par le général révolutionnaire Carrier au général Haxo, en charge de la Basse-Vendée, et qui demande des vivres : "Il est bien étonnant que la Vendée ose réclamer des subsistances, après avoir déchiré la patrie par la guerre la plus sanglante, la plus cruelle. Il entre dans mes projets, et ce sont les ordres de la Convention nationale, d’enlever toutes les subsistances, les denrées, les fourrages, tout en un mot de ce maudit pays ; de livrer aux flammes tous les bâtiments, d’en exterminer tous les habitants, car je vais à l’instant en faire passer l’ordre".

Pour les royalistes, Louis XVII, fils de Louis XVI, succède à son père sur le trône. Cependant, l’enfant-roi meurt à la prison du Temple, le 8 juin 1795, à l’âge de dix ans.

Suite aux événements sans précédent qui ont ponctués la fin du règne de Louis XVII, la France est littéralement coupée en deux, entre les partisans de la République nouvelle, et la partie du peuple attachée à son roi et à l’Eglise. Le règne de l’empereur Napoléon Ier permettra de trouver un compromis, notamment sur la question religieuse.

Le prochain roi à gouverner, à partir de la chute de Napoléon, n’est autre que le comte de Provence, frère de Louis XVI, qui règnera sous le nom de Louis XVIII.

Mariage et descendance de Louis XVI

En 1770, le futur Louis XVI épouse la fille de l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche, avec qui il aura plusieurs enfants :

- Marie-Thérèse (1788-1851), dite Madame Royale
- Louis Joseph (1781-1789)
- Louis Charles (1785-1795), futur Louis XVII
- Sophie-Béatrice (1786-1787)

Les contemporains du règne de Louis XVI:

- Louis XV, roi de France de 1715 à 1774
- Joseph II, empereur du Saint-Empire, roi de Hongrie et de Bohême et Archiduc souverain d'Autriche de 1765 à 1790
- Léopold II, empereur du Saint-Empire, roi de Hongrie et de Bohême et Archiduc souverain d'Autriche de 1790 à 1792
- François II, empereur du Saint-Empire, roi de Hongrie et de Bohême et Archiduc souverain d'Autriche de 1792 à 1806
- George III, roi du Royaume-Uni de 1760 à 1820
- Catherine II, tsar de Russie de 1762 à 1796
- George Washington, président des Etats-Unis de 1789 à 1797
- Charles III, roi d'Espagne de 1759 à 1788
- Charles IV, roi d'Espagne de 1788 à 1808
- Gustave III, roi de Suède de 1771 à 1792
- Gustave IV Adolphe, roi de Suède de 1792 à 1809
- Joseph Ier, roi de Portugal de 1750 à 1777
- Marie Ière, reine de Portugal de 1777 à 1816
- Honoré III, prince de Monaco de 1733 à 1793
- Aloïs Ier, prince de Liechtenstein de 1781 à 1805
- Clément XIV (Vincenzo Ganganelli), pape de 1769 à 1774
- Pie VI (Angelo Braschi), pape de 1775 à 1799
© 2020 - www.sport-histoire.fr - Tous droits réservés - A propos - Partenaires : Envie d'un thé ou d'un café ?, Développeur web Angers - Langues du site : FR - EN - ES - PT - DE - IT