Louis XV le Bien-Aimé

Louis XV est né à Versailles en 1710 et est mort à Versailles en 1774

Roi de France
de 1715 à 1774

Louis XV, roi de France

Louis XV, né à Versailles le 17 février 1710 et mort dans la même ville le 10 mai 1774, est le quatrième roi de la dynastie des Bourbons. C’est le fils de Louis de France, duc de Bourgogne, et de Marie-Adélaïde de Savoie, fille du duc Victor-Amédée de Savoie. Louis XV est l’arrière-petit-fils de Louis XIV, roi de France de 1643 à 1715.

Louis XV devient roi e France à l’âge de cinq ans, lorsque Louis XIV meurt. En effet, le grand-père de Louis XV est mort en 1711 et son père en 1712. Le roi étant trop jeune pour régner personnellement, la régence du royaume est confiée à Philippe d’Orléans jusqu’en 1722, année du sacre de Louis XV. L’année suivante, le roi est déclaré majeur et Philippe d’Orléans meurt.

A l’âge de quinze ans, Louis XV épouse la fille du roi de Pologne déchu : Marie Leszczynska.

Son règne est marqué par de nombreuses guerres :

La guerre de Succession de Pologne (1733-1738), qui voit s’affronter à la mort du roi de Pologne Auguste II, son fils Auguste III et l’ancien roi de Pologne déchu en 1709, Stanislas Ier. Ce dernier étant le beau-père de Louis XV, la France entre en guerre à ses côtés. Conformément au Traité de Vienne ratifié en 1738, Stanislas renonce au trône de Pologne et devient duc de Lorraine et de Bar. A la mort de celui qui donnera son nom à la principale place de Nancy, les duchés de Lorraine et de Bar seront annexés par la France.

Peu après, la France se lance dans la guerre de Succession d’Autriche (1740-1748), qui fait suite aux modalités contestées contenues dans la Pragmatique Sanction (qui règle la succession du Saint-Empire), qui seront mises en œuvre à la mort de l’empereur Charles VI du Saint-Empire. Cette guerre se termine par le Traité d’Aix-la-Chapelle en 1748 : contrairement à la Prusse de Frédéric II qui sort grandie de cette guerre, avec l’annexion du duché de Silésie et du comté de Glatz, la France ne retire aucun bénéfice de cette guerre : d’où l’expression écrite par Voltaire : "travailler pour le roi de Prusse".

La guerre de Sept Ans (1756-1763), premier conflit à portée réellement mondiale, oppose principalement le Royaume-Uni et la France. A l’issue de la guerre, cette dernière voit disparaître une immense partie de son empire colonial : le Canada et l’Inde, ainsi que de nombreuses îles des Caraïbes, sont cédés au Royaume-Uni. La France garde tout de même des îles qui lui appartiennent encore, telles Saint-Pierre-et-Miquelon et les îles des Caraïbes (la Martinique, la Guadeloupe notamment). La France garde également ses comptoirs en Inde (Pondichéry, Kârikâl, Yanaon, Mahé, Chandernagor).

Sur le plan intérieur, Louis XV bénéficie dans un premier temps du soutien de son peuple, ce qui lui vaut le surnom de « Bien-Aimé ». C’est à la suite de la guérison d’une violente fièvre qu’il eue à Metz, que Louis XV se rend à l’Abbaye Sainte-Geneviève de Paris (actuel lycée Henri IV) ; les abbés et chanoines lui font part de l’état de leur église : c’est ainsi que, en 1764, Louis XV pose la première pierre de l’église Sainte-Geneviève qui deviendra, à la Révolution, le Panthéon, véritable temple des grands hommes de la République française.

Louis XV fait montre d’une vie décousue, avec de nombreuses maîtresses, dont la marquise de Pompadour (qui recevra du roi l’actuel palais de l’Elysée qu’elle remaniera profondément) et la comtesse du Barry. En 1757, lors du bal des Ifs, Louis XV est victime d’une tentative d’assassinat de la part de François Damiens, qui est condamné à mort par écartèlement (c’est le dernier à subir ce supplice en France).

Parmi les ministres remarquables du règne de Louis XV, nous pouvons citer, notamment :

- Le cardinal de Fleury, principal ministre de Louis XV de 1726 à 1743
- Le duc de Choiseul, qui contribuera grandement au renversement des alliances en négociant avec l’Autriche le mariage de Marie-Antoinette et du futur Louis XVI. Il fut secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères de 1766 à 1770, ministre de la Guerre de 1761 à 1770 et ministre de la Marine de 1761 à 1766.
- Le compte de Maurepas, ministre de la Marine de 1723 à 1749, qui sera ministre d’Etat sous Louis XVI
- Henri-François d’Aguesseau, chancelier de France de 1717 à 1722 puis de 1727 à 1750
- Guillaume de Lamoignon de Blancmesnil, seigneur de Malesherbes, chancelier de France de 1750 à 1768
- René-Nicolas de Maupeou, chancelier de France de 1768 à 1790

C’est sous le règne de Louis XV que la Lorraine et la Corse (précédemment génoise) entrent dans le domaine royal.

A la mort de Louis XV en 1774, c’est son petit-fils Louis qui monta sur le trône sous le nom de Louis XVI.

Mariage et descendance :

En 1725, Louis XV et Marie Leszczynska se marient par procuration en la cathédrale de Strasbourg. De leur union, naissent :

- Louise Elisabeth (1727-1759), duchesse de Parme
- Anne-Henriette (1727-1752)
- Marie-Louise (1728-1733)
- Louis-Ferdinand (1729-1765), père des futurs Louis XVI, Louis XVIII et Charles X
- Philippe (1730-1733), duc d’Anjou
- Marie-Adélaïde (1732-1800), duchesse de Louvois
- Victoire-Louise-Marie-Thérèse (1733-1799)
- Sophie-Philippe-Elisabeth-Justine (1734-1782)
- Thérèse-Félicité (1736-1744)
- Louise-Marie (1737-1787)

Les contemporains de Louis XV:

- Louis XIV, roi de France de 1643 à 1715
- Louis XVI, roi de France de 1774 à 1792
- Charles VI, empereur du Saint-Empire de 1711 à 1740
- Marie-Thérèse Ière de Hongrie, impératrice du Saint-Empire de 1740 à 1742
- Charles VII, empereur du Saint-Empire de 1742 à 1745
- François Ier, empereur du Saint-Empire, roi de Hongrie et de Bohême et Archiduc souverain d'Autriche de 1745 à 1765
- Joseph II, empereur du Saint-Empire, roi de Hongrie et de Bohême et Archiduc souverain d'Autriche de 1765 à 1790
- George Ier, roi du Royaume-Uni de 1714 à 1727
- George II, roi du Royaume-Uni de 1727 à 1760
- George III, roi du Royaume-Uni de 1760 à 1820
- Pierre Ier, roi de Russie de 1689 à 1725
- Catherine Ire, tsarine de Russie de 1725 à 1727
- Pierre II, tsar de Russie de 1727 à 1730
- Anne Ire, tsarine de Russie de 1730 à 1740
- Ivan VI, tsar de Russie de 1740 à 1741
- Élisabeth Ire, tsarine de Russie de 1741 à 1762
- Pierre III, tsar de Russie en 1762
- Catherine II, tsarine de Russie de 1762 à 1796
- Philippe V, roi d'Espagne de 1700 à 1724
- Philippe V, à nouveau, roi d'Espagne de 1724 à 1746
- Ferdinand VI, roi d'Espagne de 1746 à 1759
- Charles III, roi d'Espagne de 1759 à 1788
- Charles XII, roi de Suède de 1697 à 1718
- Ulrique Eléonore, reine de Suède de 1718 à 1720
- Frédéric Ier, roi de Suède de 1720 à 1751
- Adolphe Ier Frédéric, roi de Suède de 1751 à 1771
- Gustave III, roi de Suède de 1771 à 1792
- Jean V, roi de Portugal de 1706 à 1750
- Joseph Ier, roi de Portugal de 1750 à 1777
- Antoine Ier, prince de Monaco de 1701 à 1731
- Louise-Hippolyte, prince de Monaco en 1731
- Jacques Ier, prince de Monaco de 1731 à 1733
- Honoré III, prince de Monaco de 1733 à 1793
- Clément XI (Gian Francesco Albani), pape de 1700 à 1721
- Innocent XIII (Michelangelo de Conti), pape de 1721 à 1724
- Benoît XIII (Pietro Orsini), pape de 1724 à 1730
- Clément XII (Lorenzo Corsini), pape de 1730 à 1740
- Benoît XIV (Prospero Lambertini), pape de 1740 à 1758
- Clément XIII (Carlo Rezzonico), pape de 1758 à 1769
- Clément XIV (Vincenzo Ganganelli), pape de 1769 à 1774
© 2020 - www.sport-histoire.fr - Tous droits réservés - A propos - Partenaires : Envie d'un thé ou d'un café ?, Développeur web Angers - Langues du site : FR - EN - ES - PT - DE - IT